Sommaire

Le receveur à encastrer permet d'accéder à la douche sans marche à franchir. Ainsi placé à fleur de sol, il est aussi design que pratique, mais est plus complexe à installer qu'un receveur à poser. Découvrez pourquoi et comment le choisir.

Pourquoi choisir un receveur à encastrer ?

Caractéristiques

Ce type de receveur s'encastre dans le sol ou plus rarement dans un socle, alors en polystyrène à carreler, en briques ou en parpaing.

Le receveur à encastrer peut être choisi pour son esthétique, pour l'impression d'espace qu'il confère à la douche, mais aussi pour son confort d'utilisation. En l'absence de marche à franchir, il convient parfaitement aux enfants et aux personnes à mobilité réduite.

Des contraintes d'installation à prendre en compte

Mais en choisissant un receveur à encastrer, il faut être prêt à faire face à ses contraintes d'installation, puisqu'il nécessite d'importants travaux de maçonnerie. Il faudra en effet creuser davantage le sol pour laisser place aux tuyaux de raccordement. Un minimum de 10 à 12 cm de chape est indispensable pour l'installer. Le receveur à encastrer est donc plus courant dans le neuf qu'en rénovation.

Sachez aussi que si tout receveur de douche est doté d'un système d'évacuation de l'eau, composé d'un siphon et de tuyaux, cette évacuation doit être verticale pour le receveur de douche à encastrer à fleur de sol, éventuellement horizontale s'il est encastré dans un socle.

Accéder à la rubrique Ooreka

Comment choisir un receveur de douche à encastrer ?

Formes et dimensions

Les différentes formes du receveur à encastrer lui permettent de s'adapter à toutes les configurations et contraintes de votre salle d'eau.

Carré, c'est le plus classique des receveurs à encastrer. Il se prête aux espaces réduits et peut même se glisser dans un angle. Vous le trouverez en 70 × 70 cm, 80 × 80 cm, 90 × 90 cm et 100 × 100 cm pour un maxi-confort.

Rectangulaire, il est idéal pour une pièce en longueur. Les dimensions standard sont de 72 × 90 cm, 75 × 100 cm, 80 × 120 cm et 90 × 120 cm.

En quart de cercle, c'est la solution gain de place par excellence. Ses dimensions standard sont de 80 × 80 cm, 90 × 90 cm et 100 × 100 cm.

Pentagonal, le receveur encastré convient aux pièces étroites. Ses dimensions standard : 90 × 90 cm.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériaux

Les points de comparaison

Le choix du matériau de votre receveur à encastrer se fait en fonction de son esthétique, mais aussi de ses qualités, de son entretien et de son coût. Si la céramique, l'acrylique et la résine sont les plus utilisés, bien d'autres matériaux sont envisageables.

Les matériaux les plus courants

La céramique (ou grès émaillé) est le matériau le plus répandu de tous en raison de son coût attractif, de sa résistance, de sa durabilité et de sa facilité d'entretien. Bien qu'il ait beaucoup évolué, le receveur en céramique à encastrer reste lourd et n'est donc pas adapté à tous les types de sol. Il doit également avoir reçu un traitement antidérapant pour prévenir tout risque de chute.

En acrylique, le receveur à encastrer offre une surface lisse. Léger, mais plus onéreux et facilement rayable, il autorise des dimensions XXL.

En résine de synthèse, il cumule résistance, durabilité et stabilité. Il est aussi beaucoup plus onéreux et certains peuvent être sensibles aux produits chimiques. Le receveur à encastrer en résine de synthèse est même susceptible d'imiter d'autres matériaux comme le bois, le béton, l'ardoise, le cuir, etc.

Les matériaux plus originaux

  • Le receveur à encastrer en Solid Surface (composé de minéraux, de pigments et de résine acrylique ou polyester) est très onéreux, mais multiplie les atouts : il est résistant, isolant, autoportant, réparable et antidérapant.
  • En acier émaillé, le receveur à encastrer est inrayable et facile à entretenir, mais aussi particulièrement solide.
  • En bois, il est à choisir dans des essences naturellement imputrescibles. Il est particulièrement chaleureux, mais plus rare car réclamant un grand savoir-faire. Il est très onéreux et doit être soigneusement entretenu.
  • En béton de synthèse, il est moderne, résistant et durable, mais les prix sont élevés.
  • En pierre naturelle, il est esthétique et noble, mais lourd et fragile. Il n'en reste pas moins durable à condition de l'entretenir soigneusement. Vous pouvez également opter pour de la pierre reconstituée, constituée d'éléments naturels broyés puis compactés par un liant comme le béton ou le ciment, avant d'être teintés et moulés pour leur conférer l'aspect d'une pierre naturelle. Il est alors moins onéreux et n'a pas besoin d'être traité.
Lire l'article Ooreka

Receveur à encastrer : prix et points de vente

Vous trouverez un receveur à encastrer dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet. Son prix dépend de son matériau, de ses dimensions et bien sûr du fabricant : comptez de 80 € à plus de 1 000 .

Douche

Douche : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Les types de douche et les matériaux pour vous inspirer
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Receveur, robinetterie et parois

Sommaire

Quel receveur pour sa douche ?

Receveur à encastrer Receveur à poser Receveur Receveur à carreler
Voir 1 article de plus

Comment fermer son espace douche ?

Rideau de douche Paroi de douche Porte douche
Voir 1 article de plus